Résumé en français sur le travail et l’ objectif de Stichting (fondation) Bakasso

La Fondation Bakasso a été fondée en Août 2019. En 2015, mon mari guinéen et moi avons acheté un grand terrain près de Kolissohko en Guinée (Afrique de l’Ouest). Dans cette région reculée, il n’y avait pas de d’établissement médical et c’est toujours le cas aujourd’hui. L’hôpital le plus proche est à 70km. Au départ, nous voulions réaliser une maternité pour réduire la mortalité infantile et maternelle. Cependant, afin de pouvoir aider le plus grand nombre, nous avons décidé qu’il devait devenir un hôpital généneral. Utilisant nos propres

ressources financières, un bâtiment hospitalier et quatre établissements de soins infirmiers ont été construits à construits à ce jour. En coopération avec l’ONG locale, Groupement Bakasso Douma (BGD), nous nous efforçonds d’aborder plusiers problématiques, afin de sauvegarder aussi bien l’autonomie des résidents que elle de l’hôpital dans le future.

Des travaux sont actuellement  en cours sur l’accessibilité aux soins de santé, en particulier pour les femmes enceintes et les enfants, et sur la reduction de la pauvreté en créant des emplois pour les Guinéens, augmentant ainsi l’autonomie des communautés. De plus, ils se concentrent sur une education accessible pour les enfants à une distance raisonnable, suivre d’une formation professionnelle.

En Guinée, malheuresement trois accouchement sur dix sont encore mortels pour la mère, le bébé ou pour les deux. La semaine dernière seulement, mon partenaire guinéen a sauvé la vie d’une femme enceinte et de son bébé en organisant simplement le transport, et en leur donnant 50 € pour payer l’hôpital. Ceci n’est qu’un exemple illustrant à quell point il est relativement facile de prévenir la mortalité infantile et maternelle, et la Fondation Bakasso s’y engage pleinement.

José Schraauwers, fondateur et président

Stichting (Fondation) Bakasso